Défi mariage - partie 5

Comment je suis arrivée à coudre ma première robe de mariée...

Tout à commencé quand Cédric et Émilie m'ont demandé si je voulais bien coudre la robe d’Émilie pour le mariage... Ma tête a explosé de joie, mais ma réaction visible fut de fondre en larmes ;-) Émotion quand tu nous tiens!

Voici le modèle que Émilie avait repéré sur le net :

Je me suis alors mise en chasse d'un patron qui pourrait correspondre à ce modèle. Voici celui que j'ai trouvé :

Afin de s'assurer que ce modèle lui allait bien, nous avons parcouru quelques magasins de robes de mariée et Émilie en a essayé pas mal et de tout genres. Après cela nous avons pu conclure que oui, ce modèle lui va à merveille !

En route pour la confection de la toile... (je n'allais pas me lancer tout de suite dans le beau tissu, ;-)) Recherche de tissu pas cher (e-tissus pour le coton et MT pour la dentelle) et puis recopiage du patron avec modifications pour qu'il y ai une traîne (amovible).

Épinglage du patron sur le tissu, découpage du tissus et coudre le tout ensemble. Voici ce que cela donne :

Sans la traîne, quelques détails du voile et de la partie bustier :

Dans l'émotion du premier essayage, j'ai oublié de prendre des photos de la robe portée :-( Après j'ai préparé l'appareil avant chaque essayage pour être sûre de ne plus oublier !

Suite à ce premier essayage et après quelques temps de réflexion, Émilie me dit qu'elle aimerait avoir des manches à sa robe... N'ayant pas encore vu les manches en cours de coupe, je me mets à la recherche d'un patron pour m'aider. Et voici celui que j'ai trouvé :

Bon très bien, mais à nouveau transformations car on garde certaines choses du premier modèle pour rajouter certaines choses du second modèle. Suite à ces changements,on abandonnera l'idée de la traîne amovible et on optera pour une traîne qu'on remontera au moment du souper.

Qui dit nouveau modèle dit nouvelle toile ! Le tissus pour la robe ayant été acheté, j'ai pris un tissus similaire pour la toile. Voici les photos :

   

Traîne remontée et robe portée :

   

Simuler la dentelle avec du tulle et de la dentelle de MT n'était pas concluant, j'ai donc recommencé avec un coton fin et sans les manches dans un premier temps :

   

Et avec les manches :

   

Lors de cet essayage, on a défini la longueur définitive des manches ainsi que la profondeur définitive des décoltés arrière et avant. Pour la traîne, Émilie a décidé de conserver toute la longueur.

Toile OK donc en avant pour confectionner LA Robe... Un peu de stress au moment de la coupe du tissus. J'ai commencé par assembler la doublure du bustier (réalisée dans les chutes de satin duchesse de soie). Puis j'ai mis les coulisses à baleines avec les baleines.

 

Comme vous pouvez le voir sur la 2ème photo, la fermeture du corsage se fait avec une bride à boutons. Pour que le bustier tienne correctement en place il y a une tirette en "sous-patte".

Assemblage de la doublure avec le bustier. Et voilà ce que ça donne sur le mannequin :

  

Maintenant que le bustier est terminé, au tour de la dentelle. Je crois que j'ai bien épinglé le patron au moins de 5 manières différentes avant de me décider à couper... Afin de faire des raccords presque parfaits (;-)) au dos, j'ai glissé le patron sous la dentelle pour bien voir le dessin.

   

          la manche                                                                                     l'avant

   

                                      les deux pièces du dos

Pour couper j'ai attendu 24h puis j'ai pris une profonde inspiration et je me suis lancée (avec mes meilleurs ciseaux!) Pour marquer mes repères j'ai utilisé du fil de faufillage (repassé plusieurs fois car ça glisse!).

   

Assemblage de la dentelle avec le bustier :

  

(A ce stade je me disais, WAOUW, t'as vu ce que t'as déjà fait ? Pas mal hein ?)

Rebrodage du bord en dentelle pour un joli bord bien fini :

  

Avant dernier essayage (déjà?!), il me reste à faire l'ourlet, terminer la bride à boutons à l'arrière et coudre la ceinture sur la robe afin qu'elle reste bien en place :

   

Et voilà le dernier essayage... Émilie est repartie avec se robe :

(l'ourlet est réalisé avec un biais satin de la même couleur que le satin duchesse)

   µ

La traîne remontée et détail du dos du bustier :

   

Je dois avouer que les quelques jours qui ont séparé la remise de la robe et le jour du mariage je me suis sentie toute drôle... ;-) Je n'avais plus mon "bébé" sur lequel je veillais farouchement ;-)

Je ne résiste pas à vous montrer les photos du grand jour (attention il y en a beaucoup, pas facile de faire un choix!) :

         

     

     

    

      

     

     

Merci pour la confiance que tu m'as faite Émilie, cela restera à jamais dans ma mémoire comme une merveilleuse aventure ! J'ai pu réaliser un rêve...

   

 

 

Mots-clés: mariage, robe, femme, mariée

ImprimerE-mail